Faut-il revoir notre conception de l’asthme ?

L’asthme est associé à l’atopie et a longtemps été considéré comme une pathologie allergique. La réalité pourrait cependant être plus complexe…
La maladie asthmatique n’est pas une entité unique mais est constituée de différents phénotypes ayant une expression clinique, des réponses au traitement et une évolution différentes.

Il apparaît évident qu’il existe des anomalies structurales et fonctionnelles de l’épithélium des voies aériennes inférieures qui pourraient être à l’origine de réponses anormales à l’environnement. Le rôle de l’Unité Trophique Epithélio-Mésenchymateuse (UTEM) a été souligné ces dernières années. L’activation permanente de l’épithélium avec envoi de signaux aux cellules mésenchymateuses sous-jacentes pourrait faciliter la sensibilisation allergénique mais aussi le remodelage bronchique.

Des études récentes chez l’asthmatique ont montré une anomalie de la jonction intercellulaire et de la fonction barrière de l’épithélium bronchique. L’épithélium de l’asthmatique est fonctionnellement anormal et plus sensible à l’agression des oxydants et des infections virales. On a mis en évidence un défaut de production d’interféron par l’épithélium bronchique pouvant être à l’origine des exacerbations provoquées par les infections virales.

Les découvertes sur les gènes de susceptibilité dans l’asthme confirment le rôle prépondérant de l’UTEM dans la pathogénie de la maladie.

L’asthme est une maladie inflammatoire des voies aériennes sous-tendue par des anomalies structurelles et fonctionnelles qui conduisent à une hyperréactivité bronchique non spécifique et à une obstruction des voies aériennes variables dans le temps. Le développement de traitements qui augmenteraient la résistance de l’épithélium bronchique à l’environnement inhalé plutôt que la suppression de l’inflammation installée pourrait transformer l’évolution de la maladie…

Dr Geneviève Démonet

Référence
Holgate S. : Has the time come to rethink the pathogenesis of asthma ? Current Opinion in Allergy and Clinical Immunology 2010 ; 10 : 48-53

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article