Le dosage de la troponine est-il utile dans le bilan pronostique de l’embolie pulmonaire ?

L’utilité du dosage des taux plasmatiques de la troponine (TPT) dans l’évaluation du risque encouru par les malades atteints d’une embolie pulmonaire (EP) est controversée. Les résultats des études publiées ont une nette tendance à diverger ce qui ne facilite pas la tâche du prescripteur. Dans ces conditions, une revue systématique des données publiées dans la littérature internationale doit permettre d’y voir plus clair, surtout quand elle débouche sur une méta-analyse concluante. Cette recherche bibliographique exhaustive qui a porté sur la période 1980-avril 2008 a identifié 596 publications, dont 9 seulement ont été jugées éligibles. Au total, 1 366 patients normotendus atteints d’une EP aiguë symptomatique, mais non massive, avaient été inclus dans ces études qui visaient à établir une relation entre TPT et mortalité globale, toutes causes confondues.

Les résultats regroupés ont montré que l’élévation des TPT étaient, de fait, associés à une augmentation de la mortalité globale, le risque relatif correspondant, en fait l’odds ratio (OR) étant de l’ordre de 4,26  (IC 95 % = 2,13 à 8,50; hétérogéneité χ2 = 12,64; degrés de liberté= 8; p = 0,125). L’analyse des courbes ROC (receiver operating characteristic curve) a permis d’établir une relation significative entre la sensibilité et la spécificité des TPT dans la prédiction de la mortalité globale (coefficient de corrélation de Sperman = 0,68; p = 0,046).

Les rapports de vraisemblance (RV) globalisés se sont avérés moyens, soit un RV négatif de 0,59 et un RV positif de 2,26. Aucun biais de publication n’a été décelé.

Considérés dans leur ensemble, les résultats de cette méta-analyse sont plutôt décevants. L’augmentation des TPT n’est pas apparemment un signe biologique assez discriminant pour distinguer les formes préoccupantes d’EP aiguë (non massive) susceptibles de mettre en jeu le pronostic vital.

Dr Philippe Tellier

Référence
Jiménez D et coll. : Troponin-Based Risk Stratification of Patients With Acute Nonmassive Pulmonary Embolism. Systematic Review and Metaanalysis. Chest 2009; 136:974-982.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article