Anxiété mortelle après pontage coronarien

Un certain nombre de travaux ont bien montré que l’anxiété est un marqueur de risque de maladie coronaire. Chez les coronariens pontés, il a été observé que l’anxiété est associée à un risque majoré de mortalité toutes causes confondues.

Une équipe de Boston a souhaité revoir ce thème en exploitant les données du suivi à long terme de l’étude prospective et randomisée post-CABG. Cette étude avait inclus des patients ayant un antécédent de pontage(s) coronarien(s) en veine saphène. Ils ont été suivis pendant un peu pus de quatre ans. L’anxiété avait été recherchée, lors de l’inclusion, chez tous les patients (n : 1 317), à l’aide du questionnaire STAI (Spiedberger State-Trait Anxiety Inventory). Une coronarographie avait été réalisée à l’inclusion et à la fin du suivi afin de suivre l’évolution des lésions sur les pontages.

Après ajustements divers et variés, il est apparu qu’un score STAI ≥ 40 est associé à un risque significativement majoré de décès ou d’infarctus du myocarde (odds ratio : 1,55 ; intervalle de confiance à 95 % : 1,01-2,36 ; p 0,044). Après ajustement sur les symptômes de dépression, cette relation directe entre anxiété et événements cardiaques majeurs persiste, mais seulement sous la forme de tendance nette mais non significative (p : 0,11).

Les analyses indiquent également qu’il existe une relation dose-effet entre le score STAI et l’incidence des événements, ce qui signifierait que même un faible niveau d’anxiété aurait un impact négatif sur le pronostic. Il n’a en revanche pas été retrouvé de corrélation entre le degré d’anxiété et la progression des lésions d’athérosclérose au niveau des pontages. Resterait à mettre en place des travaux prospectifs conçus pour évaluer l’impact du traitement de l’anxiété sur le pronostic des patients pontés.

Dr Olivier Meillard

Référence
Resenbloom JI et coll. : Self-reported anxiety and the risk of clinical events and atherosclerotic progression among patients with coronary artery bypass grafts. Am Heart J., 2009 ; 158 : 867-73

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article