La prévention de l’obésité devrait commencer à 6 mois !

Beaucoup de faits suggèrent qu’il existe plusieurs moments clés quant au risque de survenue d’une obésité : la période intra-utérine, la croissance précoce du nourrisson, le rebond d’adiposité entre 5 et 7 ans et l’adolescence. Il a été avancé qu’une croissance rapide débutant dans une période critique augmente le risque d’obésité permanente et que les obèses à l’adolescence ont commencé à grossir entre 2 et 3 ans.

Des auteurs turcs ont suivi de façon longitudinale 102 enfants de 0 à 6 ans. L’obésité a été définie par un indice de masse corporelle supérieur au 95ème pour l’âge et le sexe à partir de 2 ans. Tous les enfants ont été allaités au sein, de manière exclusive ou partiellement jusqu’à 6 mois. La diversification alimentaire a eu lieu entre 6 mois et 1 an. Le poids et la taille ont été mesurés à la naissance, à 6 mois puis tous les ans.

Les poids de naissance étaient comparables chez les 58 filles (3,3 Kg  1,64-4,35) et les 42 garçons (3,38 Kg 2,34-4,45). En comparant obèses et non obèses à 6 ans, il n’a pas été trouvé de différences selon le sexe, le poids médian, la taille et l’IMC à la naissance mais on constatait une différence de taille entre les 2 sexes. Dés 6 mois, il existait une différence, entre futurs obèses et non obèses, de la médiane du poids 8,28 kg (6,35 – 9,95) contre 7,77 kg (5,6 – 9,71 p=0,014) et de l’IMC 18,11 contre 17,39 (p=0,002). La vitesse de croissance pondérale a été significativement différente entre 6 mois et 6 ans chez les obèses et non obèses. A partir de 4 ans, il apparaissait une différence significative de taille (p=0,02) entre les 2 groupes encore plus marquée à 6 ans (1,2 m contre 1,17 en médiane p=0,005). La prévalence de l’obésité était de 10,8 % à 2 ans, 13,7 % à 4 ans et 15,7 % à 6 ans.

L’analyse par sexe a montré chez les filles obèses un poids de naissance médian un peu supérieur (3,5 Kg et 3,21 Kg) et des tailles comparables. Les poids, les IMC et les vitesses de croissance pondérale étaient différents dés 6 mois et les tailles à partir de 4 ans. Chez les garçons, les poids, taille et IMC étaient comparables entre les 2 groupes à la naissance et la différence de poids et d’IMC apparaissait à partir d’un an.

La comparaison des 2 groupes ne montrait pas de différences de risque en cas d’obésité maternelle mais d’obésité paternelle et dans la fratrie. La fréquentation d’une crèche ou d’une maternelle augmentait le risque d’obésité chez les filles seulement. Enfin, la durée de l’allaitement maternel (médiane 10 mois) n’était pas significativement différente.
Au total, les mesures de prévention de l’obésité devraient débuter dés 6 mois.

Pr Jean-Jacques Baudon

Référence
Yücel O et coll. : Diagnosis of a trend towards obesity in preschool children: a longitudinal study. Eur J Pediatr 2011;170:751-56.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article