Acné : une association fixe d’adapalène et de POB fait mieux que les monothérapies

Un gel associant des doses fixes d’adapalène 0,1 % et de peroxyde de benzoyle (POB) 2,5 % a été récemment développé pour le traitement de l’acné vulgaire. L’efficacité et l’innocuité de cette association a été évaluée dans une étude multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée, menée dans 60 centres aux États-Unis, à Puerto Rico et au Canada. Les participants avec acné modérée du visage (notée 3 sur une échelle de sévérité globale de 5 points à l’évaluation par l’investigateur) ont été randomisés en quatre groupes recevant quotidiennement pendant 12 semaines soit le gel d’adapalène-POB, soit l’adapalène seul, soit le POB seul, soit le véhicule en gel. À la fin de l’étude, sur les 1 429 patients ayant terminé l’étude, le gel adapalène-POB a montré un taux significativement plus élevé de succès (pourcentage de participants guéris ou presque guéris à l’évaluation globale de l’intensité de l’acné par l’enquêteur) (p ≤ 0,006) et une plus grande réduction du pourcentage de tous les comptes de lésions (inflammatoires, non inflammatoires et totales) (p ≤ 0,017) par rapport aux autres groupes. Une réduction précoce du nombre de toutes les lésions a été significativement observé à la première semaine avec le traitement adapalène-POB pour toutes les lésions par rapport à la monothérapie adapalène et au véhicule (p < 0,001). La sécurité de l’association adapalène-POB était comparable à celle de l’adapalène et du POB en monothérapie et du véhicule. Cet essai clinique d’envergure montre une supériorité de cette association fixe d’adapalène et de POB en termes d’efficacité par rapport à l’adapalène et au POB en monothérapie, ainsi que sa précocité d’efficacité et un bon profil de tolérance.

Dr Laurent Sicsic

Référence
Gold LS et coll.: A North American study of adapalene-benzoyl peroxide combination gel in the treatment of acne. Cutis 2009 ; 84 (2) : 110-6.

Copyright © Len medical, Dermatologie pratique, octobre 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.