Agnès Buzyn reste à la Santé... Nathalie Loiseau probable tête de liste LREM aux Européennes

Paris le vendredi 15 mars 2019 - Le ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau a annoncé ce jeudi soir son intention d’être la tête de liste de la République en Marche pour les prochaines élections européennes. Agnès Buzyn, un temps pressenti pour remplir ce rôle, devrait donc rester au ministère de la Santé.

« Un tout petit peu téléguidé » raille Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement National, invitée ce jeudi soir dans l’Émission Politique sur France 2, a trouvé un brin théâtral l’annonce de Nathalie Loiseau qui, aux termes du débat qui l’opposait à Madame Le Pen sur le plateau de l’émission, a annoncé sa volonté de diriger la liste de la République en Marche pour les élections européennes du 26 mai.

Loiseau apprend à voler

Il est vrai que tout cela manquait un peu de naturel. Arrivée sur le plateau, le ministre a d’abord démenti les rumeurs faisant d’elle la future tête de liste de la majorité aux Européennes. Mais à la fin du débat, Madame Loiseau a prétendu que son échange avec la leader d’extrême-droite lui avait fait changer d’avis. Difficile à croire tant son discours semblait préparé. Dans les rangs de la majorité, on s’en amuse. « Lorsque Loiseau apprend à voler, il y a toujours quelques crashs dans les premières heures » plaisante un macroniste interrogé par le Parisien.

Nathalie Loiseau explique pour l’instant qu’elle n’est que candidate à être tête de liste et qu’elle n’avait pas prévenu les leaders de la majorité de sa décision. Là encore, on a du mal à y croire, surtout quand on voit les messages de félicitations et de soutien qui se multiplient dans les rangs de la majorité depuis ce vendredi matin. Stanislas Guérini, délégué général de LREM a remercié Madame Loiseau pour avoir, sur le plateau de France 2, « si bien défendu les idéaux de la France pour l’Europe » tandis que le Premier Ministre Edouard Philippe a parlé « d’une bonne nouvelle, d’une bonne candidature ».

La candidature quasi-certaine de Nathalie Loiseau pour les élections européennes signifie également qu’Agnès Buzyn ne sera probablement pas de la partie. Pressentie depuis quelques semaines pour mener la liste de la majorité aux élections, le ministre de la Santé restera donc à son poste.

Nous laissons libre nos lecteurs de juger s’il s’agit d’une bonne nouvelle ou non pour la médecine et la santé publique en France.

Quentin Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article