Alopécie : n’oublions pas la syphilis

Cette observation d’un adolescent qui a développé rapidement une alopécie du vertex en dehors de toute autre manifestation pathologique nous rappelle que ce signe peut témoigner d’une syphilis récente (secondaire). La sérologie syphilitique positive et la régression de l’alopécie sous benzathine-pénicilline ont confirmé l’origine infectieuse de cette alopécie.

Dr Patrice Plantin

Références
Moura AH et coll. : Hair loss as only clinical manifestation of secundary syphilis. Rio de Janeiro, Brésil.
18e congrès de l’European Academy of Dermatology and Venereology. Berlin, 7-11 octobre 2009

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article