ALR : moins de douleur avec le repérage par échographie

Le repérage échographique avant la réalisation des anesthésies loco-régionales (ALR) suscite un intérêt croissant. Et les patients ne s’en plaignent pas. Une récente enquête a en effet évalué le ressenti des patients lors d’un repérage effectué par neurostimulation ou par échographie, avant une ALR du membre supérieur ou du membre inférieur. L’échographie est constamment moins algogène, procurant au patient plus de confort et de satisfaction générale. Mais ce n’est pas la seule constatation de cette étude. Les résultats montrent aussi des différences significatives de l’intensité douloureuse selon le bloc anesthésique réalisé.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Lemarie J. et coll. : Douleur, satisfaction et confort lors de la réalisation de différentes techniques d’anesthésie loco-régionale : comparaison des repérages neurostimulation et échographie. Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation. 2009, 28 (hors-série 1) : S19

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article