Après les zones d’éducation prioritaire, des zones médicales prioritaires ?

Aulnay-Sous-Bois, le mercredi 14 août 2019 - Quatre-vingts médecins du CHI Robert Ballanger d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dont l'ensemble des chefs de service viennent de lancer une alerte adressée à l'Agence régionale de santé (ARS) : ils disent craindre des pénuries de médicaments et de matériels médicaux.

En effet, les impayés de l'établissement risquent à terme, selon eux, de provoquer des ruptures de stock. La liste des factures à régler s’allonge explique à Europe 1 Bernadette Coret-Houbart, chef du service de pharmacie de l'hôpital. « Depuis le début de l'année, j'ai reçu 1 250 emails de fournisseurs qui demandent à être payés », précise-t-elle ajoutant qu’alors que le délai légal d’acquittements est de 50 jours, certains fournisseurs doivent attendre jusqu'à cinq mois, voire plus. « On alerte sur le risque qu'il y ait un jour une pénurie parce que ça fait deux ans qu'on est sur le fil du rasoir » ajoute-t-elle, affirmant que certains désormais sont réticents à livrer de nouvelles commandes « que ce soit des perfusions, des anticoagulants, de la morphine, des gants et même du papier pour l'imprimante ».

Aussi, dans ce contexte, les soignants demandent la création de « zones médicales prioritaires » à l’image des « zones d’éducation prioritaire ».

« Au vu de la précarité de la population que nous prenons en charge en Seine-Saint-Denis, et à l’aube du Grand Paris, avec un accroissement démographique prévu comme considérable, ne faudrait-il pas considérer nos hôpitaux du 93 comme situés en Zone Médicale Prioritaire afin de leur accorder des moyens financiers supplémentaires pour sortir de ce cercle vicieux ? », écrivent-ils.

L’Agence régionale de santé d’Île-de-France indique de son côté que « les représentants de la communauté médicale de l’hôpital » seront reçus début septembre. Elle rappelle néanmoins que depuis 2016, « l’établissement a bénéficié de 30,7 millions d’euros d’aides », ce qui en fait, déjà, « l’établissement le plus aidé de la région ».

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.