Arthroplastie de hanche et du genou : de la douleur post-opératoire à la douleur chronique

La sévérité de la douleur post-opératoire immédiate, après arthroplastie totale de genou ou de hanche, annoncerait l’installation dans la douleur chronique. C’est ce que suggèrent les résultats d’une étude conduite à Boston auprès de 1 269 patients interrogés par mail et dont 478 patients ont répondu. Au total, 252 patients avaient été opérés du genou (43 % d’hommes) et 226 de la hanche (46 % d’hommes), et la majorité d’entre eux présentaient des douleurs modérées à sévères avant arthroplastie, avec limitation des activités quotidiennes.
L’étude laisse apparaître, chez la plupart des patients, une réduction des douleurs après intervention, un bon contrôle de la douleur en post-opératoire, puis une diminution de la douleur et une amélioration fonctionnelle. La douleur persistait cependant plus longtemps après arthroplastie du genou que de hanche, et était près de 2 fois plus souvent encore présente au-delà de 12 mois après l’intervention lorsque celle-ci portait sur le genou. Mais dans l’arthroplastie de genou et celle de hanche, la sévérité de la douleur en post-opératoire immédiat s’est avérée plus grande chez les patients dont la douleur est passée à la chronicité.

Dr Julie Perrot

Référence
Shin N et coll. : Chronic pain after total knee ad hip arthroplasty : A survey of outcomes. American Society of Anesthesiologists (ASA) Annual Meeting : 17-21 octobre 2009 (La Nouvelle-Orléans).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article