Avantage au masque laryngé Fastrach™ pour l’intubation à l’aveugle

Le masque d'intubation laryngée Fastrach™ est considéré comme l'étalon-or pour l'intubation en aveugle ainsi que pour l'intubation guidée par fibre optique au moyen d'un masque laryngé. Récemment, une version à usage unique du masque a été introduite. Un essai clinique prospectif randomisé (Hôpital universitaire du Schleswig-Holstein, Campus de Kiel, Allemagne) mené d'avril 2011 à avril 2012, s’est proposé de comparer le Fastrach™ à usage unique avec le nouveau masque d'intubation laryngé à usage unique à bas prix Ambu Aura-i™, avec comme hypothèse que les deux masques sont comparables en termes de taux de réussite.  

Quatre-vingts patients sous anesthésie générale avec intubation trachéale planifiée ont été inclus et randomisés. L'intubation « aveugle » a été réalisée avec l'un ou l'autre masque laryngé en utilisant deux tubes trachéaux différents (Rüsch Super Safety Silk™ et LMA ETT™). En cas de procédure infructueuse, le plan d'étude croisé permettait de passer à l’autre technique.

L’objectif principal était le taux de réussite global de l'intubation. Les objectifs secondaires étaient la mesure du délai avant la première ventilation adéquate, un score subjectif de manipulation et un contrôle par fibre optique du placement, ainsi que le taux de réussite du placement du masque, le temps de retrait du masque après une intubation réussie, la mesure des différences de pression de fuite des voies respiratoires et l'incidence du mal de gorge postopératoire et de l'enrouement.

Taux de réussite plus élevé qu’avec l'Ambu Aura-i™

Les taux de réussite de l'intubation trachéale avec le Fastrach™ pour la première et la deuxième tentative ont été nettement supérieurs à ceux de l'Ambu Aura-i™. L'intubation trachéale a été également plus rapide (14,1 secondes ± 4,4 contre 21,3 secondes ± 9,0 ; p < 0,01), et l'intervalle de temps pour retirer le masque après une intubation réussie a été significativement plus court avec le dispositif Fastrach™ (24,0 secondes ± 8,2 versus 29,4 secondes ±7,5 ; p < 0,001). Il n'y pas eu de différences significatives entre les groupes en ce qui concerne l'incidence des maux de gorge postopératoires et le nombre de chats dans la gorge.

Les résultats de cet essai suggèrent que les deux types de masques laryngés conviennent à la ventilation et à l'oxygénation, nous voici rassurés. Par contre, l'intubation en aveugle reste le domaine du Fastrach™ en raison de son taux de réussite élevé et le taux de réussite ne diffère pas en fonction du tube utilisé. Et de conclure que l'Ambu Aura-i™ ne convient pas à l'intubation en aveugle et que l’intubation trachéale à l'aide de ce dispositif doit être réalisée avec l'aide de fibres optiques, comme le recommande, par ailleurs, le fabricant. CQFD. Dans une célèbre revue indépendante de médecine, le petit apothicaire au chapeau pointu conclurait donc : « N’apporte rien ».

Dr Bernard-Alex Gaüzère (ne déclare aucun conflit d’intérêt)

Référence
Schiewe R, Stoeck M, Gruenewald M, Hoecker J, Bein B. A comparison of blind intubation with the intubating laryngeal mask FASTRACH™ and the intubating laryngeal mask Ambu Aura-i™ a prospective randomised clinical trial. BMC Anesthesiol., 2019; 19(1): 44. doi: 10.1186/s12871-019-0718-6.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article