Blouse blanche et trou noir

Londres, le samedi 16 mars 2019 - Atteint de la maladie de Charcot, le physicien Stephen Hawking, décédé en 2018, a nécessité des soins constants durant la majeure partie de sa vie.
Patricia Dowdy, une infirmière qui s’est occupée de lui durant quinze ans ne serait pour rien dans la surprenante longévité d’un homme qui aura survécu cinq décennies à un diagnostic de sclérose latérale amyotrophique…

En effet elle a été interdite d’exercer, cette semaine,  par le Nursing and Midwifery Council, l’organisme de contrôle de sa profession, en raison de  « manquements dans les soins apportés au scientifique ». 
Selon cette institution de Sa Majesté, elle « n’a pas répondu aux normes de qualité et de professionnalisme des soins que nous attendons et que le professeur Hawking méritait ».

Patricia Dowdy avait déjà fait l’objet d’une suspension provisoire en mars 2016 sur signalement de la famille Hawking. Elle l’a soupçonné, notamment, de détournement financier.

Pire, il apparaîtrait désormais qu’elle ne disposait pas des qualifications requises à sa mission, son diplôme ayant, sans doute, disparu dans un trou noir…

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Stephen Hawking et Patricia Dowdy

    Le 18 mars 2019

    Si Mme Dowdy a pu s'occuper de Stephen Hawking pendant 15 ans avec un certain succès, c'est que le physicien avait confiance en elle. Est ce que ce n'est pas là le point central? Les diplômes ne sont pas tout.

    Dr B. Pelet

Réagir à cet article