Brûlures par les airbags

Les airbags (coussins gonflables de sécurité ) diminuent le risque de mort et la gravité des blessures en cas de collision automobile. Comme toute technique nouvelle, ils ont aussi des inconvénients, parmi lesquelles des brûlures, dont le diagnostic n'est pas évident pour qui n'est pas averti de ces complications. Ainsi un homme de 34 ans, vu une heure après un accident d'auto, avait-il sur le dos du poignet et de la main gauches une plaque de 10 cm de diamètre érythémateuse et érosive, sensible à la palpation. L'examen des vêtements a révélé un trou sur la manche de son pull en polyester dont le dessin se superposait à celui de la brûlure cutanée. Les airbags sont en Nylon tissé. Une décélération rapide déclenche une série de réactions chimiques qui gonflent le sac en 10 millisecondes. Puis en 2 secondes le sac se dégonfle, le gaz sortant par des valves d'évacuation latérales et par le fond poreux du sac, du côté opposé à l'occupant. Le gaz expulsé à très haute température peut provoquer une brûlure directe ou faire fondre un vêtement synthétique. Le frottement de la paroi de l'airbag qui se déploie peut aussi provoquer des brûlures. Enfin il peut projeter sur le visage des restes de poudre réactive très alcaline (talc et soude) responsable de kératites, érythèmes faciaux ou brûlures chimiques des membres. Il ne s'agit jamais de brûlures sévères, et les avantages de l'airbag compensent largement ses inconvénients. Peut-être pourra-t-on limiter le risque de brûlures en recourant à des réactifs moins toxiques pour gonfler le sac et en modifiant la position des valves d'évacuation. Les auteurs recommandent également d'éviter de conduire vêtu de synthétiques inflammables.

Dr François Blanc


Hendrickx I et coll. : "Burn injury secondary to air bag deployment." J Am Acad Dermatol 2002;46:S25-6. © Copyright Jim Online 2002.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article