Chasse au tabac au cours du lupus

Le suivi prospectif de 216 malades (âge 42 ± 13 ans, 93 % femmes, 60 % d’Africains américains) a permis d’étudier les effets du tabagisme sur l’activité et la sévérité de la maladie sachant que 15 % des patients se déclaraient fumeurs actifs. Ces derniers avaient globalement une activité de la maladie plus élevée (7,8 ± 7,6 vs 6 ± 6,4 ; p = 0,047), notamment pour les scores d’arthrite, la sévérité dermatologique et la baisse du complément. Les effets d’un arrêt du tabagisme n’ont pas été analysés.

Pr Yannick Allanore

Référence
Jolly M. et coll. : Is cigarette smoking associated with disease activity and damage in patients with systemic lupus erythematosus ? 73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie) : 17-21 Octobre 2009.

Copyright © Len medical, Rhumatologie pratique, décembre 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article