Cinq à 10 ans après TAVI, le fonctionnement de la bioprothèse est excellent !

On dispose de peu de données sur la durée de bon fonctionnement d’une bioprothèse insérée par TAVR (transcathete raortic valve replacement) encore appelé TAVI (transcatheter aortic valve implantation.) C’est ce qui a conduit Blackman et coll. à tenter d’évaluer l’incidence de la dégénérescence  structurelle de la  bioprothèse dans les  5 à 10  ans suivant son implantation.

L’étude a été menée au Royaume Uni à partir des données 2007-2011 du registre national de TAVR (United KingdomTranscatheter Aortic Valve Implantation).

Ont été inclus dans l’étude les patients pour lesquels on disposait d’une échocardiographie à l’état basal et ≥ 5 ans après le TAVR.

La définition hémodynamique de la dégénérescence structurelle de la  valve s’est basée sur les recommandations la Task force de la Société Européenne de Cardiologie.

L’étude a finalement porté sur  241 patients (âge moyen : 79,3 ± 7,5 ans ; femmes : 46 %) suivis pendant en moyenne 5,8 ans (5 à 10 ans).

Au total, 149 patients (64 %) ont eu une valve auto-expansible et 80 (34,7 %)  une valve ballon-expansible.

Dégénérescence structurelle sévère de la valve chez moins de 1 % des patients

Lors du suivi, chez les patients traités avec une valve auto-expansible le pic du gradient de la valve aortique a diminué par rapport à celui enregistré au décours immédiat de la procédure (17,1 vs 19,1 mm Hg ; p = 0,002) ; la régurgitation aortique est passée de minime à nulle/triviale pour davantage de patients (47,8 % vs 32,9 % sous valve ballon-expansible ; p = 0,055)  et un nombre moindre de patients avaient une légère insuffisance aortique (42,5 % vs 57 %sous valve ballon-expansible ; p = 0,02).

Il a été noté : un cas (0,4 %) de dégénérescence structurelle sévère de la  valve,  5,3 ans après l’implantation (régurgitation aortique nouvelle et sévère) ; 21 cas (8,7 %) de dégénérescence  structurelle de gravité moyenne de la valve, 6,1 ans (4,9 à 8,6 ans) après l’implantation dont 12/21 (57 %) étaient dus à une régurgitation aortique nouvelle et 9/21 (43 %) à une resténose aortique.

À long terme, le fonctionnement du TAVI apparaît donc excellent. Dans cette étude, 91 % des patients sont demeurés indemnes de toute dégénérescence structurelle de la valve 5 à 10 ans après son implantation. Une dégénérescence structurelle sévèrede la valve a été observée chez moins de 1 % des patients. Une dégénérescence structurelle moyenne de la valve a été notée chez 1 patient sur 12.

Dr Robert Haïat

Référence
Blackman DJ et coll. : Long-Term Durability of Transcatheter Aortic Valve Prostheses. J Am CollCardiol 2019;73:537–45.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article