Comment améliorer la prise en charge de la douleur postopératoire ?

Une étude effectuée dans les services de chirurgie de trois établissements hospitaliers marocains met en lumière l’organisation de la prise en charge de la douleur post-opératoire.
L’enquête relève de nombreux points positifs comme une bonne disponibilité des médicaments favorisant une utilisation répandue de l’analgésie multimodale et une bonne organisation des salles de surveillance post-interventionnelle. Des points faibles aussi, comme la diffusion insuffisante de l’analgésie loco-régionale, le manque de participation des chirurgiens à l’élaboration des protocoles de prise en charge et l’absence de formation continue concernant toutes les catégories professionnelles.

Dr Roseline Péluchon

Référence
Khallouki M. et coll. Enquête multicentrique sur la gestion de la douleur post-opératoire. Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation 2009 ; 28 (hors-série 1) : S211

Copyright

Réagir

Vos réactions (1)

  • Musicothérapie

    Le 06 octobre 2009

    Concernant la prise en charge de la douleur post opératoire, il y a également des méthodes qui font appel à moins de médicaments, comme la musicothérapie, qui commence à voir le jour dans des services d'anesthésie et de prise en charge post chirurgicale. Peut-être serait-ce l'occasion d'en diffuser quelques informations dans votre journal ?

    Cécile Fourage

Réagir à cet article