Comment apprécier la fragilité osseuse des femmes diabétiques ?

Les patients souffrant d’un diabète de type 2 sont, à densitométrie minérale osseuse similaire, à risque plus élevé de fracture que les non-diabétiques. La mesure du score osseux trabéculaire (TBS : Trabecular Bone Score) pourrait offrir une meilleure possibilité d’apprécier cette fragilité chez les femmes diabétiques ménopausées si on en croit une étude italienne qui a comparé les valeurs du TBS chez 119 femmes diabétiques et 119 contrôles. Le TBS a été la seule valeur significativement abaissée chez ces femmes en accord avec leurs antécédents fracturaires (prévalence respectivement de 11,8 % et 5,9 %), alors que le FRAX, le HSA (Hip Structural Analysis) et la DMO étaient similaires dans les deux groupes.

Dr Dominique-Jean Bouilliez

Référence
Fila E et coll. : Assessment of fracture risk in climacteric women with type 2 diabetes mellitus : comparison between trav-becular score, hip structural analysis and FRAX. 15th World Congress on Menopause (Prague, République Tchèque) : 28 septembre – 1er octobre 2016.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article