Comment dépister les microcarcinomes papillaires de la thyroïde agressifs ?

Les microcarcinomes papillaires (MCP) de la thyroïde (dont le diamètre maximal est < 1 cm) constituent une découverte histologique des plus fréquentes. La plupart de ces tumeurs ne sont pas considérées comme cliniquement significatives. Cependant, certaines d'entre elles se caractérisent par une agressivité majeure, au point de se manifester précocement par des métastases qui sont d'ailleurs souvent révélatrices. Il se pourrait que l'immunoréactivité p27 et MIB-1/Ki-67 puisse jouer un rôle favorisant dans leur apparition.

C'est ce que suggère une vaste revue histopathologique dans laquelle ont été inclus 2000 sujets justiciables d'une chirurgie thyroïdienne, entre 1995 et 1999. Au sein de cet échantillon, 22 malades se distinguent par l'existence de métastases régionales importantes provenant d'un MCP primaire. Les lésions tumorales primitives et secondaires ont été étudiées sous l'angle immunohistochimique à l'aide de la technique du complexe biotine-peroxydase appliquée aux gènes ret, p53, p27 et MIB-1. Les résultats obtenus ont été comparés à ceux d'un groupe contrôle composé de 33 malades atteints d'un MCP primaire sans métastases.

Aucune différence intergroupe n'est mise en évidence pour ce qui est de ret, p53 et MIB-1. Dans la plupart des tumeurs, ret est présent, alors que l'immunoréactivité p53 est absente. La présence de MIB-1 concerne un petit nombre de cellules dans les tumeurs des 2 groupes comparés. L'expression de p27 est diminuée dans toutes les lésions tumorales, comparativement au tissu thyroïdien sain, mais tout particulièrement dans les MCP métastatiques (p<0,001 versus les MCP non métastatiques).

Cette étude histopathologique suggère que l'analyse immunohistochimique portant sur l'expression du gène p27 peut s'avérer utile pour détecter les MCP thyroïdiens potentiellement agressifs.

Dr Ulysse Céros


Khoo ML et coll. Underexpression of p27/Kip in thyroid papillarymicrocarcinomas with gross metastatic disease. Arch Otolaryngol Head Neck Surgery 2002; 128: 253-257. © Copyright Jim Online 2002.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article