Contrôle du risque CV : mauvaise adhésion dans plus de la moitié des cas

Il est souvent nécessaire de recourir à plusieurs médicaments pour contrôler les facteurs de risque (FDR) cardiovasculaire (CV). La non-adhésion possible du patient à cette polythérapie est une source de préoccupation.

Lombardi N et coll. ont réalisé une étude afin de quantifier, chez des patients ayant des FDR CV, le niveau d’adhésion à une polythérapie et les facteurs qui déterminent ce niveau.

L’étude a été réalisée à partir des informations d’une base de données (Health Search Database), ce qui a permis de sélectionner une cohorte de patients soumis, entre 2002 et 2014, à un triple traitement : IEC (inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine), inhibiteur calcique et statine ou IEC, statine et aspirine à faible dose.

L’adhésion à la trithérapie était définie par la prise des trois médicaments pendant au moins 80 % des jours d’une année de suivi. Les facteurs cliniques qui déterminaient cette adhésion ont été identifiés par régression logistique multivariée.

Meilleure observance pour les hommes à risque élevé

Plus de la moitié des patients auxquels l’une ou l’autre des triples associations thérapeutiques décrites ci-dessus avaient été prescrites, suivaient mal leur traitement.

La plus forte probabilité d’adhésion correcte au traitement était notée chez les hommes dont le risque CV était élevé ou très élevé. Au contraire, les patients qui avaient un syndrome dépressif ou une fibrillation atriale étaient ceux qui adhéraient le moins à la trithérapie.

Il apparaît ainsi que le genre, le niveau de risque CV, la présence d’une fibrillation atriale ou d’une dépression peuvent avoir une influence sur le degré d’adhésion à une triple thérapie visant à contrôler les FDR CV.

Compte tenu du fait que les patients qui ont de nombreux FDR CV ont exposés à un risque élevé de survenue d’un événement fatal, il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour améliorer l’adhésion de ces patient à un traitement comportant l’association de trois médicaments.

Dr Robert Haïat

Référence
Lombardi N et coll. : Adherence to Triple-Free-Drug Combination Therapies Among Patients With Cardiovascular Disease. Am J Cardiol., 2020 ; 125 : 1429-1435.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Terminologie

    Le 02 juillet 2020

    Les américains dénomment "adherence" une notion floue qui inclut, selon le contexte, des sens divers. Le français a le mérite de permettre une analyse plus fine de phénomènes sous-jacents :

    - L'adhésion au programme thérapeutique est une intention qui résulte de l'interaction avec les soignants ; il faut l'évaluer avant d'entreprendre tout traitement, et la réévaluer périodiquement.

    - La compliance du patient est un trait personnel (psychologique, ou comportemental lié à des contraintes) qui conditionne sa conduite ultérieure ; il faut en tenir compte lors du suivi thérapeutique.

    - L'observance d'une prescription est une donnée mesurable qu'il faut suivre et interpréter (la persistance thérapeutique est un aspect de l'observance dans la durée).

    Dr Pierre Rimbaud

Réagir à cet article