Cordon : ne coupez pas trop tôt !

Le meilleur moment pour clamper le cordon ombilical est loin d'être l'objet d'un consensus malgré quelques millénaires d'expérience et un siècle de recherche clinique sur le sujet.

Certains préconisent un clampage précoce pour prévenir une hémorragie du post-partum. D'autres recommandent, dans les pays en développement, un clampage tardif (après 2 à 3 minutes, jusqu'au moment où les battements cardiaques cessent d'être perçus au niveau du cordon) qui permettrait de diminuer le risque d'anémie ferriprive du nourrisson en augmentant en moyenne de 40 ml le volume sanguin du nouveau-né et de 75 mg son stock de fer.

La question n'est pas dénuée d'importance dans les pays pauvres où un enfant sur deux est anémique à un an du fait des carences martiales maternelles et de l'absence de supplémentation systématique en fer des nourrissons.

Pour résoudre cette question controversée, un groupe mexicain a entrepris une étude randomisée contrôlée mais ouverte dans une grande maternité de Mexico. 358 paires mères-enfants ont pu être randomisées (et suivies durant 6 mois) entre un clampage immédiat (16,5 secondes en moyenne après la sortie des épaules) et un clampage retardé (en théorie à la deuxième minute en fait après une minute 33 en moyenne). Seuls des enfants de poids normal et nés à terme ont été inclus dans ce travail.

A 6 mois, aucun effet du clampage tardif n'a été constaté en terme de taux d'hémoglobine du nourrisson. Cependant, après ajustement pour le taux de ferritine maternel, le volume globulaire moyen (VGM), la ferritine et le stock total de fer se sont révélés significativement plus élevés chez les enfants ayant bénéficié d'un clampage tardif : respectivement + 1,5 fL (p=0,001), + 16,3 microgramme/l (p=0,001), + 27,1 mg (p=0,002).
Un déficit en fer (ferritine < 9 microgrammes/l) a été diagnostiqué chez 7 % des enfants du groupe clampage précoce contre 1 % avec le clampage tardif.

En terme de tolérance, chez ces enfants à faible risque, le clampage tardif n'a pas entraîné de complications cliniques (qu'il s'agisse d'hématocrite élevé ou d'ictère néonatal). Aucune augmentation de l'importance des hémorragies maternelles n'a non plus été constatée.

Le clampage tardif a été d'autant plus efficace pour diminuer les carences en fer que les nourrissons étaient à risque (taux maternel de ferritine bas, enfant nourri au sein sans supplémentation martiale, nouveau-nés de poids compris entre 2500 et 3000 g).

Pour les auteurs, dans les pays en voie de développement, un clampage retardé de 2 minutes environ peut être recommandé chez les enfants ne pouvant bénéficier d'une supplémentation en fer.

Dr Céline Dupin

Référence
Chaparro C et coll. : « Effect of timing of umbilical cord clamping on iron status in Mexican infants : a randomised controlled trial. » Lancet 2006 ; 367 : 1997-2004.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article