De la phosphorémie… à la calcification des valves cardiaques

Selon les résultats d’une étude américaine conduite en population générale, des taux sériques de phosphore plutôt élevés dans la gamme normale seraient, chez le sujet âgé, associés à la calcification des valves cardiaques et des anneaux valvulaires. L’étude en question a porté sur 1 938 sujets participant à la Cardiovascular Health Study, suivis par échocardiographie et dosages de la calcémie, de la phosphorémie, ainsi que des taux sériques de parathormone et de 25-hydroxyvitamine D. Elle associe à un risque significativement accru de sclérose valvulaire aortique, de calcification de l’anneau mitral et de calcification de l’anneau aortique, les phosphorémies entre 3,1 et 3,5, entre 3,6 et 4, et au-dessus de 4 mg/dl, en comparaison des sujets dont la phosphorémie se situait entre 2,6 et 3 mg/dl.

Dr Julie Perrot

Référence
Linefsky JP et coll. : Phosphorus concentration is associated with valvular and annular calcification : The Cardiovascular Health Study. American Heart Association (AHA) scientific sessions 2009 (Orlando) : 14-18 novembre 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article