De l’importance du traitement antihypertenseur dans la dissection aortique aiguë

La valeur de la pression artérielle et l’administration d’un traitement antihypertenseur entre le diagnostic et la réparation d’une dissection (DA) aiguë de l’aorte seraient des éléments prédictifs majeurs du pronostic. C’est ce qui ressort d’une étude conduite à Philadelphie, qui a inclus 100 patients admis entre 2006 et 2008 pour traitement chirurgical d’une DA aiguë, parmi lesquels 68 % ont reçu un traitement antihypertenseur. L’analyse associe à l’administration en aigu d’un traitement antihypertenseur, une réduction de la mortalité, et ce dans tous les sous-groupes de PA systolique, au prix d’un accroissement de la durée d’hospitalisation. C’est chez les patients normotendus ou hypotendus n’ayant pas reçu de traitement antihypertenseur que les auteurs observent les taux de survie les plus faibles et la morbidité la plus forte (arrêt cardiaque, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, AVC, insuffisance rénale…).

Dr Julie Perrot

Référence
Brennan KB et coll. : Blood pressure and anthypertensive therapy predict outcomes in acute aortic dissection. American Society of Anesthesiologists (ASA) Annual Meeting : 17-21 octobre 2009 (La Nouvelle-Orléans).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article