De l’utilité de la cardioversion guidée par l’ETO dans la FA

Une équipe allemande a évalué les taux de complications thrombo-emboliques chez des patients en fibrillation auriculaire installée depuis moins de 48 heures après cardioversion guidée par échographie transœsophagienne (ETO).

L’évaluation, monocentrique, a été menée prospectivement chez 366 patients. Pendant les deux premières années de l’étude (période contrôle), les patients bénéficiaient d’une cardioversion conventionnelle et ensuite d’une cardioversion sous ETO.

207 patients ont ainsi bénéficié de cette dernière technique avec une prévalence de thrombus auriculaire gauche de 1,4 %, et une incidence des accidents vasculaires cérébraux et de décès, à 1 mois, 8 fois moindre en cas de cardioversion guidée par échographie transœphagienne comparativement aux approches conventionnelles sans ETO.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Kleemann T et coll. : Embolic events in patients with short-term atrial fibrillation < 48 hours undergoing cardioversion : value of transesophageal echocardiography to guide direct-current cardioversion. European Society of Cardiology (ESC) Congress (Munich) : 30 août-3 septembre 2008.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article