Démission d’un des conseillers santé d’Emmanuel Macron, en raison de conflits d’intérêt

Paris, le mercredi 8 mars 2017 - Sur le site Transparence Santé, le professeur Jean-Jacques Mourad (interniste à l’hôpital Avicenne de Bobigny) ne cache pas ses liens d’intérêt avec les laboratoires Servier : 66 interventions réalisées par le praticien lui ont valu le paiement de frais de restaurant et de transport à hauteur de 80 000 euros. Or, ce praticien est l’un des conseillers santé du patron du mouvement En Marche, Emmanuel Macron. Ce mélange des genres a suscité quelques critiques de la part de ses adversaires, d’autant plus que le médecin s’est régulièrement lancé dans un plaidoyer en faveur de l’industrie pharmaceutique, plaidoyer fréquemment repris par l’ancien ministre de l’Economie. Rapidement après la révélation de ces éléments, Jean-Jacques Mourad a démissionné et quitté l’équipe d’Emmanuel Macron.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Santé ou politique ?

    Le 09 mars 2017

    Si l'affaire avait concerné le candidat Fillon, ce serait à la une du Canard enchaîné, puis dans tous les médias, puis dans les discours de ses adversaires politiques !
    Difficile de trouver des "experts" sans liens d'intérêt...

    Dr F.Chassaing

Réagir à cet article