Dépistage et prise en charge de la néphropathie diabétique

Pr Jean-Pierre Saulnier
CHU de Poitiers

L’augmentation de l’incidence du diabète et l’amélioration du pronostic des complications vasculaires des diabétiques font que, aujourd’hui, le nombre de patients à risque de néphropathie diabétique s’accroît. Raison de plus pour en rappeler la définition ainsi que les éléments du dépistage et de la prise en charge thérapeutique.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Recherche de micro-albumine tous les 6 mois dans les urines du matin

    Le 04 avril 2020

    Le dépistage est simple : il suffit tous les six mois de faire une dans les urines du matin. Si elle augmente nettement, il faut faire une recherche sur les urines de 24 heures en faisant doser la micro-albumine et éventuellement l'albumine.

    La meilleure prévention consiste à bannir définitivement les sulfamidés hypoglycémiants et de les remplacer avec un glinide pris au moment des repas, ce qui permet de contrôler les glycémies post-prandiales responsables des microangiopathies, c'est-à-dire des atteintes rénales et oculaires.

    Dr Guy Roche, ancien interniste

Réagir à cet article