Des doigts boudinés par le stress !

La pachydermodactylie a été décrite en 73 par Bazex qui était dermatologue à Toulouse. Comme son nom l’indique, elle est caractérisée par un épaississement plus ou moins homogène des doigts, et particulièrement des 1ères phalanges, survenant sans aucun contexte douloureux articulaire ou systémique. Cet épaississement des doigts est en rapport avec les phénomènes de frottements répétés lorsque l’on croise les doigts des 2 mains.

Lorsqu’une histologie cutanée est réalisée, elle retrouve peu de chose en dehors d’une hyperkératose épidermique et d’un épaississement homogène du derme avec parfois une augmentation du contingent fibroblastique. Cette pachydermodactylie est donc la conséquence de phénomènes de frottements et de pressions des doigts entre eux et l’on parle d’ailleurs parfois de pachydermie mécanogène.
 
Il n’y a en général pas de contexte psychiatrique particulier, mais un tel geste répétitif traduit souvent un certain degré d’anxiété aboutissant à cette manœuvre répétitive. Différents diagnostics peuvent se poser devant un tel épaississement cutané que l’on récuse compte tenu du caractère isolé des lésions et de l’absence de signes associés. Citons certaines fibromatoses digitales, une hypothyroïdie, une pachydermie diabétique ou une pachydermopériostose paranéoplasique.
 
La pachydermodactylie est une entité maintenant bien connue dont plus de 87 observations ont été publiées concernant des sujets jeunes (21,2 ans de moyenne) avec une prédominance masculine (3 hommes pour 2 femmes). Il existe des formes familiales mais elles sont minoritaires.

La guérison de la pachydermodactylie passe par l’arrêt du frottement des doigts entre eux mais elle est assez difficile à obtenir compte tenu de l’habitude ancienne qui en est à l’origine.

Dr Patrice Plantin

Référence
Beltraminelli H et coll. : Pachydermodactyly - Just a sign of emotional distress. Eur J Dermatol 2008 ; 19 : 5-13.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article