Devenir de la reproduction chez des adolescents de grande taille traités par de fortes doses de stéroïdes sexuels

Le traitement par les stéroïdes sexuels à forte dose dans le but de diminuer la taille finale des garçons et des filles de grande taille est utilisé depuis la fin des années 50. Afin de déterminer s’il existe un impact sur la fertilité, les auteurs ont comparé la fertilité et la fonction gonadique d’adultes de grande taille traités [60 hommes et 149 femmes] ou non [56 hommes et 171 femmes] par stéroïdes à l’adolescence.

Après un suivi moyen de 25 ans après le traitement par stéroïdes, les résultats montrent que la fertilité des hommes n’est pas altérée, bien que les taux de testostérone soient plus bas (14,1 versus 16 nmol/l, p=0,03). En revanche, les femmes ont un risque important d’hypofertilité. La probabilité de concevoir était significativement réduite (51 % versus 69 %, p=0,03). Par ailleurs, une proportion importante (21 %) de femmes de grande taille présentait un profil hypergonadotrope, évocateur d’une défaillance ovarienne, et ce, quelque soit le groupe. 

Dr Stéphanie Bernard

Référence
Hendriks AE et coll. : Final reproductive outcome of high-dose sex steroid treated tall boys and girls. 8th Joint Meeting of the Lawson Wilkins Pediatric Endocrine Society / European Society for Pediatric Endocrinology (New York) : 9-12 September 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article