Direct 22 mai : remboursement des tests sérologiques, l'avis de la HAS | Ségur de la santé : place aux jeunes

Cette veille quotidienne régulièrement réactualisée vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur le Covid-19.

19 h 45 - France : un point épidémiologique...sans nombre de décès !

Selon les dernières données disponibles, 17 383 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 (vs 19 861 il y a une semaine) et 263 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (438 il y a une semaine). Concernant les formes sévères, 1 701 malades sont hospitalisés en réanimation (2 203 il y a une semaine), 36 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (64 il y a une semaine). Le solde reste négatif en réanimation, avec 44 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier.

Santé Publique France indique aujourd’hui que les données relatives à la mortalité ne seront actualisées que le lundi 25 mai.

17 h - Les élections municipales devraient bien avoir lieu le 28 juin

Edouard Philippe a annoncé aujourd'hui l'organisation du second tour des élections municipales le 28 juin 2020, si les conditions sanitaires le permettent à cette date.

12 h 30 - Remboursement des tests sérologiques : l'avis de la HAS

La Haute autorité de santé (HAS) publie un avis sur le remboursement des tests sérologiques SARS-CoV-2. Ce texte "donne un avis favorable à l’inscription au remboursement des tests sérologiques de dépistage du COVID-19 automatisables de type ELISA et des tests de diagnostic rapide (TDR). Cet avis ne concerne que les tests à la fiabilité validée après évaluation par le Centre national de référence (CNR)". La HAS propose par ailleurs que le remboursement, sur prescription, soit possible dans les indications suivantes : "diagnostic initial de patients symptomatiques sans signes de gravité suivis en ville, et de patients symptomatiques graves hospitalisés, en cas de discordance entre le tableau clinique et le résultat du test virologique (par RT-PCR); diagnostic de rattrapage de patients symptomatiques - graves et hospitalisés ou sans signe de gravité et suivis en ville - n’ayant pas pu faire l’objet d'un test virologique dans le délai de sept jours durant lequel il est sensible ; diagnostic étiologique à distance chez des patients symptomatiques sans signe de gravité diagnostiqués cliniquement mais n’ayant pas fait l’objet d'un test virologique ; détection d’anticorps chez les professionnels soignants et personnels d’hébergement collectif (EHPAD, prisons etc.) non symptomatiques, lors de dépistage et détection de personnes contact par amplification génique selon les recommandations en vigueur après un test virologique négatif et uniquement à titre individuel".


La HAS est favorable au remboursement des tests sérologiques à la fiabilité validée et dans les indications définies

12 h - Le profil moléculaire olfactif prédictif de l'aggravation du Covid-19 ?

L'hôpital Foch (Suresnes) lance une étude visant à identifier un profil moléculaire olfactif prédictif d'une aggravation des symptômes chez des patients hospitalisés pour Covid-19.

11 h 30 - Ségur de la santé : ça doit être aussi l'affaire des jeunes !

Les syndicats d'internes et d'étudiants en médecine demandent à participer au "Ségur de la santé". Carabins et internes réclament, notamment, une revalorisation de leurs salaires.

11 h - Contact tracing : en Belgique, seules 4% des personnes appelées refusent de collaborer

Selon des chiffres dévoilés par l'AViQ, l'agence wallonne pour une vie de qualité, seuls 4 % des Belges en Wallonie et 5 % en Flandre refusent de collaborer avec les services chargés du contact tracing.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Une précision demandée

    Le 22 mai 2020

    Pourrait on savoir à quelle catégorie appartiennent ces 4 ou 5 % favorables au tracing ? Medecins ou citoyens lambda ?,,

    Dr P Erbibou

Réagir à cet article