DIU au cuivre, une alternative pour les nullipares

L’utilisation de la pilule est en perte de vitesse en France depuis 2010. Philippe Ferry a dressé le portrait-robot de la femme DIU au cuivre : « hormonophobique », elle veut conserver ses règles et souhaite  une contraception à durée d’action longue (5-10 ans). L’idée que le DIU est interdit chez les nullipares doit être combattue. On dispose aujourd’hui de dispositifs de petite taille et la douleur à l’insertion peut être prise en charge efficacement. Enfin, rappelons-le, le DIU n’apparait plus comme un facteur de risque d’infection génitale haute. Il peut donc aujourd’hui être proposé aux adolescentes et aux nullipares.

Dr Catherine Azoulay

Référence
Elia D : Le diu au cuivre - une vraie option pour le nullipare. 22e GENESIS (Paris) : 19-20 septembre 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article