Ebola en RDC : cinq traitements expérimentaux pour combattre l’épidémie

Kinshasa, le vendredi 24 août 2018 – Les autorités sanitaires de la République Démocratique du Congo (RDC) ont présenté, il y a 48 heures, un nouveau point épidémiologique de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit dans l’est du pays depuis le début du mois. Les services concerncés ont identifié 103 cas (dont 76 confirmés biologiquement) et enregistré 61 décès (34 parmi les cas confirmés et 27 parmi les probables).

Le ministère de la santé qui avait déjà communiqué sur l’utilisation de  mAb114, un anticorps monoclonal expérimental, a par ailleurs annoncé que « le comité d’éthique a approuvé l’utilisation de quatre molécules thérapeutiques expérimentales supplémentaires ».

Ces traitements sont deux antiviraux, le Remdesivir et le Favipiravir ;  un cocktail de trois anticorps monoclonaux, le ZMapp ; et un anticorps monoclonal, le Regn3450-3471-3479. Tous, à  l’exception de ce dernier, ont été testés (à petite échelle) lors de l’épidémie d’Ebola qu’a connu l’Afrique de l’Ouest en 2014. Outre ces thérapeutiques, 2 179 personnes ont été vaccinées et plus de 7 000 vaccins ont été acheminés sur place.

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article