Echec d’un traitement par isotrétinoïne dans l’acné : faut-il répéter la cure ?

L’isotrétinoïne demeure le fer de lance de la prise en charge des acnés nodulokystiques ainsi que des acnés moins sévères mais rebelles aux thérapeutiques classiques. En pratique courante, il est malheureusement fréquent de constater des récidives, même après des traitements bien conduits, apportant une dose cumulative adéquate (généralement 150 mg/kg).

La conduite à tenir devant cette réapparition de l’acné n’est pas consensuelle mais il est habituel de refaire une cure d’isotrétinoïne, ce qui augmente le risque de toxicité chronique notamment au niveau de l’œil et de l’os. Pire encore, la répétition des cures semble vouée à l’échec, si l’on en croit l’analyse de 720 patients qui ont « bénéficié » de 3 à 9 cures complètes d’iostrétinoïne. Quatre-vingt pour cent d’entre eux ne sont toujours pas guéris après avoir reçu une dose cumulative totale de 360 à 1 350 mg/kg, le délai de rechute moyen entre les cures étant de 6 mois.

Un autre schéma thérapeutique a été proposé chez 140 de ces 720 patients qui avaient reçu une dose cumulée inférieure à 300 mg/kg : il s’agit d’un traitement microdosé au long cours comportant 10 mg d’isotrétinoïne par jour pendant 3 mois puis 10 mg/j deux fois par semaine. Trois ans plus tard, la réponse clinique est satisfaisante, la tolérante clinique et biologique correcte et la dose cumulée inférieure à 55 mg/kg. Au total, une approche plus efficace, moins dangereuse et moins coûteuse.

Cette série présentée par l’association Afid, souligne l’inutilité et la nocivité potentielle de la répétition des cures standard d’isotrétinoïne en cas de premier échec et montre que la prescription d’un traitement au long cours microdosé peut représenter une alternative intéressante…chez les hommes et les femmes qui ne sont plus en âge de procréer.

Dr Marie-Line Barbet

Référence
Lehucher-Ceyrac D, Sulimovic L : Récidives d’acné et traitement par isotrétinoïne. Qu’est-il raisonnable de faire ? Travail de groupe. VIIIe journées nationales provinciales de dermatologie (Nantes) : 25-28 mars 2009.

Copyright © Len medical

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article