Education et collecte de fonds au menu de la Semaine du Cerveau

Paris, le vendredi 7 mars 2008 – « Vous saurez tout sur le cerveau » : cette promesse alléchante est celle de dizaines de scientifiques et de médecins qui participeront la semaine prochaine à la « Semaine du cerveau ». Cette manifestation dont le succès est tel qu’elle connaît désormais un écho européen, grâce au partenariat de l’European Dana Alliance for the Brain (EDAB) sera l’occasion de multiples expositions et conférences dans de nombreuses villes de France. La Fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC), en France, a choisi d’accompagner ce programme éducatif d’un appel aux dons, à travers le lancement d’une nouvelle édition de sa campagne nationale, désormais célèbre, le « Neurodon ». Derrière le slogan : « Investissez dans l’ordinateur le plus précieux au monde : le cerveau », les organisateurs de cette opération espèrent pouvoir sensibiliser la population, qui au gré de l’actualité et notamment de l’attention portée à la maladie d’Alzheimer, est aujourd’hui de plus en plus intéressée par les recherches dédiées au cerveau. A l’instar de la Semaine du cerveau, le « Neurodon » est également à l’origine de programmes éducatifs, telle la diffusion d’un film, qui sera projeté dans les salles de cinéma, et qui se propose d’expliquer aux enfants les fonctionnements et dysfonctionnements du cerveau.

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.