EHPAD : le casse-tête du recrutement

Paris, le jeudi 14 juin – Une enquête de la DREES (Direction de la recherche des études de l’évaluation et des statistiques) met en relief les difficultés de recrutement que rencontrent les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
 
La France compte, fin 2015, 7 400 EHPAD qui proposent 600 400 places d’hébergement, dont plus de 585 000 sont occupées. Ces établissements emploient plus de 430 000 personnes  (377 000 équivalant temps plein [ETP]). Le taux d’encadrement moyen en EHPAD s’élève à 62,8 ETP pour 100 places.

Au total, 44 % des EHPAD déclarent rencontrer des difficultés de recrutement (49 % des EHPAD privés et 38 % des EHPAD publics).

Les postes les plus touchés sont ceux d’aides-soignants et de médecins coordonnateurs. Ainsi, 10 % des EHPAD ont un poste de médecin coordonnateur non pourvu depuis au moins six mois voire plus, 9 % des établissements ont au moins un poste d’aide-soignant non pourvu depuis au moins six mois. 

La quadrature du cercle

Certes, le taux d’encadrement a augmenté depuis une précédente étude de 2011, qui comptabilisait une moyenne de 59,5 ETP pour 100 résidents, mais comme le souligne la DREES cette « dynamique est à analyser au regard de l’évolution de la dépendance des personnes accueillies ». On pourra rappeler, à ce titre, que la dégradation de l’état général des résidents est souvent pointée, par les observateurs, comme la cause principale des problèmes croissant des EHPAD.

Des patients dont la dépendance augmentent plus vite que le nombre de personnels, sans doute la quadrature du cercle des EHPAD…

Frédéric Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article