HDL et triglycérides en vedette !

Comme tous les ans, en septembre, le congrès de l’European Society of Cardiology fait la Une de la rentrée médicale ! Après Barcelone en 2006 et Vienne en 2007, c’est à Munich que se déroule actuellement du 30 août au 3 septembre, l’édition 2008 de l’ESC.

Vous pourrez consulter tous les jours sur le JIM, en direct, plusieurs articles de synthèse accompagnés de brèves. Tous les champs de la cardiologie seront abordés. Mais, cette année, notre sélection est surtout orientée sur la lutte contre les facteurs de risque cardiovasculaires, plus particulièrement en lipidologie. 

En effet, malgré l’efficacité des traitements, notamment par statines, sur le LDL-cholestérol, des progrès restent encore à faire dans ce domaine… Or, les arguments issus d’études récentes plaident de plus en plus fortement en faveur du rôle délétère d’un HDL-cholestérol (HDL-C) bas et/ou de triglycérides élevés. Ces facteurs pourraient expliquer, en partie, le risque vasculaire résiduel sous statines…

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.