Femme âgée avec cancer du sein opérable est moins souvent opérée

Après 70 ans, le cancer du sein (KS) fait moins souvent l’objet d’un traitement optimal que chez les femmes plus jeunes (moins d’attention au statut axillaire, par exemple), du moins en Angleterre…puisque c’est une équipe de Manchester qui fait cette constatation dans le British Journal of Surgery.Les directives généralement admises pour le traitement du KS ne sont respectées que dans 1/3 des cas après 70 ans et le taux des malades traitées par hormonothérapie isolée varie dans certaines régions de 2,8 % entre 65 et 69 ans à 40 % après 70 ans !!

Ces variations de prise en charge et notamment le moindre recours à la chirurgie sont-elles seulement liées à l’état de santé des malades âgées ? C’est ce qu’ont voulu savoir K Lavelle et coll. qui ont entrepris une étude prospective sur les patientes porteuses de KS opérables (stades I à III a) de plus de 65 ans prises en charge à Manchester et dont les pathologies associées, l’état général, et la qualité de vie liée à la santé (questionnaire de l’OERTCQL -Organisation Européenne pour la Recherche et le Traitement du Cancer Qualité de la Vie) ont été soigneusement examinés.

Poursuivie entre octobre 2002 et juillet 2003, l’analyse n’a retenu que 76 femmes (après exclusion  des malades vraiment inopérables), soignées dans 11 hôpitaux du « grand Manchester », (entre le Derby et le Lancashire).
Sur ces 76 femmes, il y avait 17 octogénaires, dont 9 (53 %) ont été opérées, taux à comparer à celui noté chez les 59 femmes âgées de 65 à 79 ans, dont 56 (95 %) ont pu bénéficier de la chirurgie. Tous les moyens de mesure (et notamment l’OERTCQL) ont confirmé par ailleurs que l’état général s’aggravait progressivement avec l’âge, ce qui n’est pas une révélation.

En analyse multivariée, on a fait entrer comme variables, indépendamment de l’âge, le type de structure hospitalière, le stade tumoral, les pathologies associées, les fonctions physiques, sociales, physiologiques, (toutes étant d’ailleurs corrélées entre elles) et le niveau socio-économique. On a ainsi pu constater que le risque relatif d’être opérée était divisé par 44 chez les femmes de > 80 ans par rapport à celles de la tranche d’âge 65-79 ans, après ajustement en fonction des maladies associées, du stade du KS et de l’état fonctionnel de la malade. Ce dernier élément s’est aussi révélé un facteur prédictif important, car chaque fois que le score s’aggrave d’un point, le risque relatif de bénéficier de la chirurgie est divisé par 16.
Au total, même en prenant en compte les différences d’état général et de pathologies associées, il n’en reste pas moins que le cancer du sein chez les femmes âgées est moins volontiers pris en charge chirurgicalement que celui des femmes  moins âgées.

Dr Jean-Fred Warlin

Références
Lavelle K et coll. : Older women with operable breast cancer are less likely to have surgery
Brit J Surg., 2007 ;94 : 1209-1215.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • "Femme âgée avec cancer du sein opérable est moins souvent opérée"

    Le 19 janvier 2008

    Une fois de plus, rien de nouveau sous le soleil. Dans "ma" question d'internat "Cancer du sein", il y a cinquante ans, était écrit : "chez la femme âgée, étant donnés la lenteur de l'évolution et les risques opératoires accrus, on sera en droit d'élargir les contre-indications à l'intervention".

    Jean-François Foncin.

Réagir à cet article