Grippe : 200 à 300 000 vaccins supplémentaires bientôt disponibles

Paris, le jeudi 20 décembre 2018 – Lundi, le ministre de la Santé Agnès Buzyn confirmait les observations révélées par différentes officines : les stocks de vaccin contre la grippe sont presque épuisés et dans certaines localités, une pénurie a déjà été constatée. Alors que cette situation signifie une forte progression de la couverture vaccinale par rapport aux années précédentes, afin d’éviter d’interrompre cette dynamique, le ministère a pris des mesures pour renflouer très rapidement les stocks. Ainsi, 200 à 300 000 vaccins produits par Sanofi-Pasteur qui étaient destinés à l’exportation seront finalement réservés à la France. Le feu vert doit être donné dans la journée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) afin que ces produits dont les notices sont libellées en langue étrangère puissent être distribués en France.

Effet secondaire de l’extension de l’obligation vaccinale ?

S’il est encore trop tôt pour connaître avec précision les catégories de population principalement concernées par cette hausse de la couverture vaccinale, il est probable que différents phénomènes participent à cette tendance. L’élargissement de la vaccination en officine non seulement à d’autres régions mais aussi à de nouveaux critères (avec la possibilité pour les pharmaciens de prendre en charge des personnes jamais vaccinées) jouent probablement un rôle important dans cette progression. Par ailleurs, il n’est pas impossible que l’extension des obligations vaccinales ait contribué à modifier la perception de certains sur l’ensemble des vaccinations.

Enfin, les encouragements, musclés ou financiers, lancés aux professionnels de santé, afin d’une part qu’ils incitent leurs patients à la vaccination et d’autre part qu’ils se vaccinent eux-mêmes ont peut-être été entendus. Alors que l’épidémie de grippe n’a pas encore débuté dans notre pays, il n’est pas trop tard pour transformer l’essai !

Diane Caulet

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article