Grossesse sous pilule et leucémie

La prise de contraception orale en cours de grossesse (au moins au début…) n’est pas si anecdotique que ça (1,2 à 6 %). Or, une étude danoise de suivi de plus d’un million d’enfants sur une médiane de 9,3 ans a récemment évoqué la possibilité d’une association entre contraception orale oestro-progestative chez la mère pendant la grossesse ou quelques mois juste avant la grossesse et survenue de LAL (leucémie aiguë lymphoblastique) et de LAM (leucémies aiguës myéloblastiques) chez l’enfant (606 enfants atteints).

Le risque était plus marqué (x 2 à 3) pour les LAM. Ce résultat est d’autant plus troublant qu’une plausibilité biologique existe du fait que l’œstradiol augmenterait la fréquence des translocations du gène MLL, impliqué dans la genèse des LA…

Dr Catherine Azoulay

Référence
Espié M : Existe-t-il un risque de leucémie chez les enfants issus de grossesses survenues sous pilule ou dès après l’arrêt de la pilule ? 47es Journées Jean Cohen 2019 (Paris) : 15-16 novembre 2019.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article