Il ne suffit pas de ne pas être malade pour être en bonne santé…mentale

Dans la revue World Psychiatry, un psychiatre exerçant aux États-Unis et une psychologue universitaire d’Italie évoquent la « quête de l’euthymie. » Les auteurs citent notamment un ouvrage de 1958, Current concepts of positive mental health, publié par Marie Jahoda[1] (1907–2001) rejetant l’idée que « le concept de santé mentale puisse être défini seulement par référence à l’absence de pathologie. » Une approche plus fructueuse serait, leur semble-t-il, de considérer davantage la santé mentale dans ses connotations positives, car l’absence de maladie constitue « un critère nécessaire mais non suffisant » pour définir une bonne santé mentale.

 Les auteurs insistent particulièrement sur l’euthymie, comme un élément « transdiagnostique » relatif à la présence d’affects positifs et de bien-être psychologique, en particulier la flexibilité psychique et la résistance aux stress (résilience et tolérance à l’anxiété et à la frustration). Selon les auteurs, l’euthymie et ses composantes présentent « des implications importantes » pour le clinicien et leur évaluation est réalisable avec des instruments spécifiques (des entretiens cliniques et des questionnaires).

L’euthymie, un objectif thérapeutique

Cette recherche permanente de l’euthymie ne doit pas être conçue comme une « intervention thérapeutique pour des troubles mentaux spécifiques », mais plutôt comme une « stratégie transdiagnostique à inclure dans un projet thérapeutique individualisé. » Plusieurs lecteurs de World Psychiatry commentent cet article, notamment un psychiatre de l’Université de Louisville (Kentucky, États-Unis) rappelant que G.A Fava & J. Guidi (les auteurs de l’article évoqué) représentent « des leaders » dans le développement de la Well-Being Therapy[2] (la Thérapie du Bien-Être), très renommés pour « l’aide apportée aux cliniciens et aux chercheurs dans la compréhension de l’importance du bien-être à titre d’objectif thérapeutique. »

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Jahoda
[2] https://link.springer.com/article/10.1007/s10879-014-9290-z

Dr Alain Cohen

Références
Fava GA & Guidi j : The pursuit of euthymia. World Psychiatry, 2020 (19): 40–50.
Wright JH : Specificity in the pursuit of euthymia. World Psychiatry, 2020 (19): 52–53.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article