Induire la fertilité est plus efficace à l’adolescence dans les hypogonadismes hypogonadotropes masculins

L’induction de la puberté dans les hypogonadismes hypogonadotropes (HH) masculins se fait par les androgènes. La spermatogénèse est longue à obtenir lorsque les gonadotrophines sont débutées à l’âge adulte. Un groupe de 11 adolescents traités par HCG et rFSH a été comparé à un groupe de 5 adultes.

Les résultats montrent chez l’adolescent une croissance testiculaire et une rapidité du développement pubertaire comparables à celles d’une puberté normale. La spermatogénèse est obtenue après 9 mois de traitement (versus 22-24 mois chez l’adulte). L’augmentation de volume des testicules est plus importante et plus rapide chez l’adolescent (8-30 ml versus 8-14 ml, après 6 mois versus 20-41 mois).

Le traitement à l’adolescence permet donc de diminuer la durée du traitement et le délai d’obtention de la fertilité.

Dr Stéphanie Bernard

Référence
Zacharin M. Fertility induction with HCG and FSH in males with hypogonadotrophic hypogonadism is more rapid and effective when used in adolescence. 8th Joint Meeting of the Lawson Wilkins Pediatric Endocrine Society / European Society for Pediatric Endocrinology (New York) : 9-12 September 2009.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article