Infections respiratoires virales du sujet âgé : surtout la grippe mais pas seulement

Si chaque année, de 270 000 à 540 000 hospitalisations et de 7 600 à 72 000 décès, attribuables à la grippe, surviennent aux États-Unis, principalement chez les sujets atteints de maladies cardio-pulmonaires chroniques, et chez les sujets âgés, une communication d’un médecin de Rochester, attire l’attention sur le rôle délétère d’autres virus respiratoires chez le sujet âgé. Virus respiratoire syncytial, virus parainfluenzae, métapneumovirus, coronavirus, rhinovirus et adénovirus apparaissent désormais comme des agents pathogènes significatifs pour les populations âgées, associés à l’hospitalisation, à la BCPO, l’asthme et l’insuffisance cardiaque.

Dr Claudine Goldgewicht

Référence
Falsey AR et coll.: Viral Respiratory Infections in Older Adults: Epidemiology and Clinical Syndromes. 45th annual meeting of the Infectious Disease Society of America (San Diego, Californie) : 4-7 octobre 2007.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article