Insuffisance cardiaque : la réadaptation confirme ses effets bénéfiques pour tous les patients

Il a été montré précédemment que la réadaptation physique cardiaque des patients en insuffisance cardiaque avait un effet bénéfique sur la qualité de vie et la capacité d’effort.

On ignorait cependant si la réadaptation physique cardiaque avait le même effet dans les différents sous-groupes de patients en insuffisance cardiaque.

Taylor et coll. ont tenté de déterminer, à partir de la méta-analyse des données individuelles des participants inclus dans de grands essais cliniques :
1 - L’impact de la réadaptation physique cardiaque sur la qualité de vie et la capacité d’effort des patients en insuffisance cardiaque.
2 - Si les effets de la réadaptation physique cardiaque différaient ou non en fonction de leurs caractéristiques cliniques à savoir, l’âge, le sexe, l'ethnie, la classe fonctionnelle de la New York Heart Association, la nature ischémique de la cardiopathie, la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) et la capacité d’effort.

Les données des participants d’un programme de réadaptation physique cardiaque ont été comparées à celle d’un groupe de patients qui n’en n’avaient pas bénéficié (groupe contrôle).

Les données individuelles des participants ont été obtenues à partir de 13 grands essais cliniques regroupant 3 990 patients, dont 97 % avaient une FEVG altérée.

21 m de plus en 6 minutes

Par rapport au groupe contrôle, la réadaptation physique cardiaque a amélioré significativement la qualité de vie et la capacité d’effort des patients en insuffisance cardiaque.

Au terme d’un suivi de 12 mois, dans le groupe réadaptation physique cardiaque l’amélioration était notable sur le test de marche de 6 minutes (différence moyenne de 21,0 m; intervalle de confiance IC 95% : 1,57 à 40,4 m; p = 0,034) et sur le score de qualité de vie du Minnesota (amélioration moyenne de 5,9 points; IC 95% : 1,0 à 10,9; p = 0,018).

Il n’a pas été mis en évidence de différence significative de l’effet bénéfique de la réadaptation physique entre les différents sous-groupes de patients en insuffisance cardiaque.

Les résultats de ce travail confirment l’effet bénéfique de la réadaptation physique cardiaque sur la qualité de vie et la capacité d’effort chez tous les patients. Ces résultats sont en phase avec les recommandations internationales actuelles qui préconisent (en recommandation de classe 1) la prescription d’une réadaptation physique cardiaque aux patients présentant une insuffisance cardiaque.

Dr Robert Haïat

Référence
Taylor RS et coll. : Impact of Exercise Rehabilitation on Exercise Capacity and Quality-of-Life in Heart Failure Individual Participant Meta-Analysis. J Am Coll Cardiol 2019;73:1430–43.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article