La FDA alerte sur les labioplasties et vaginoplasties non chirurgicales

Silver spring, le lundi 6 août 2018 - Selon les dernières données de la société internationale des chirurgiens esthétiques (ISAPS), la labioplastie est devenue la 16e opération la plus pratiquée au monde, en augmentation de 45 % de 2015 à 2016. Par ailleurs, les vaginoplasties ont augmenté de 11 % de 2015 à 2016.

Outre ces opérations, la FDA (Food an Drug administration) alerte sur l’apparition et le développement de vaginoplasties et de labioplasties par laser. « Nous avons récemment pris conscience qu'un nombre croissant de fabricants commercialisent des dispositifs de rajeunissement vaginal pour les femmes et prétendent que ces procédures traiteront les symptômes liés à la ménopause, à l'incontinence urinaire ou à la fonction sexuelle » explique l’organisme américain.

Pour cette institution « ces actes entraînent de sérieux risques et n'ont pas prouvé leur efficacité. (..) différents rapports ont été publiés attestant de cas de brûlures vaginales, cicatrices, douleurs pendant les rapports, ou douleur chronique suite à ce type d'opérations ».

Aussi, la FDA met en cause sept fabricants de laser qui ont trente jours pour répondre et prouver le rapport bénéfice-risque favorable de leurs appareils dans cette indication.

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article