La longueur du col est prédictive du risque de césarienne

Si un col court à mi-terme est associé à un risque d’accouchement prématuré, un col long serait associé à un risque accru de césarienne durant le travail.

Tel est le résultat d’une étude britannique ayant inclus plus de 27 000 femmes enceintes, ayant un col de 16 mm ou plus mesuré à 23 semaines de gestation.

Le taux de césariennes a été d’autant plus élevé que le col était plus long à mi-terme : 16 % de 16 à 30 mm, 18,4 % de 31 à 35 mm, 21,7 % de 36 à 39 mm et 25,7 % de 40 à 67 mm (odds ratio ajusté de 1,68 entre le 4e et 1er quartile, p < 0,001).

Référence
Smith GC et coll. : Cervical length at mid-pregnancy and the risk of primary cesarean delivery. N Engl J Med. 2008; 358(13):1346-53.

Copyright © Len medical, Gynécologie pratique, mai 2008

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article