La mortalité par cancer du sein diminue…mais pas pour toutes les femmes

La mortalité par cancer du sein tend à décliner depuis quelques années probablement (c’est une hypothèse), sous l’effet conjoint de la diffusion du dépistage mammographique et des traitements adjuvants dont le chef de file est le tamoxifène. Cependant, cette amélioration ne semble pas concerner toutes les formes de cancers du sein comme nous le montre une exceptionnelle étude américaine qui a inclus 234 828 cancers du sein (!) diagnostiqués entre les années 1990 et 2003.

Le risque relatif de décès après ajustement sur le stade et le grade tumoral a baissé de 38 % pour les cancers exprimant des récepteurs aux oestrogènes (RE) et de 19 % dans le cas contraire mais uniquement chez les femmes de moins de 70 ans. Pour les femmes plus âgées, le risque relatif n’a décliné que de 14 % en présence de RE et n’a pas significativement varié en l’absence de RE.

Ainsi, aux Etats-Unis, la mortalité par cancer du sein a récemment diminué chez les femmes plutôt jeunes et présentant une tumeur produisant des RE.

La différence évolutive en fonction de l’âge pourrait s’expliquer par l’absence de protocole thérapeutique correctement validé pour la femme de plus de 70 ans, du fait d’une sous-représentation dans les essais cliniques induisant une baisse de puissance statistique. Quant aux cancers du sein RE+, ils présentent souvent une croissance ralentie les rendant ainsi plus sensibles aux effets positifs supposés du dépistage mammographique (avance du diagnostic par rapport à la clinique avant extension métastatique).

Des efforts importants doivent donc être consentis pour tenter d’améliorer la prise en charge du cancer du sein et chez la femme de plus de 70 ans en favorisant son inclusion dans les essais cliniques et dans les tumeurs RE- comme on peut l’espérer avec l’avènement du trastuzumab (les cancers RE- surexpriment souvent l’HER2).

Dr Jean Michel Brideron

Référence
Jatoi I et coll. : « Breast Cancer Mortality Trends in the United States According to Estrogen Receptor Status and Age at Diagnosis » J Clin Oncol. 2007 ; publication avancée en ligne le 2 avril

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.