La pancréatite aiguë au cours de la grossesse n’est pas si grave que ça…le plus souvent !

La pancréatite aiguë est un événement rare au cours de la grossesse et peu de données permettent d’en apprécier les conséquences réelles pour la mère et son fœtus.

Cette étude de cohorte rétrospective, réalisée sur un seul CHU américain, entre 2000 et 2006, a concerné toutes les femmes enceintes arrivées à l’hôpital avec un tableau de pancréatite aiguë (n = 96) ou ayant développé une pancréatite au cours de leur hospitalisation (n = 7).

L’histoire des patientes ainsi que les données cliniques ont été collectées à partir des dossiers médicaux.

Parmi les 96 patientes hospitalisées avec un tableau de pancréatite aiguë, 4 ont eu une complication. L’une a présenté une collection péri-pancréatique au cours du premier trimestre de la grossesse et 3 une coagulation intra-vasculaire disséminée (CIVD) au 3ème trimestre de la grossesse.
Aucune de ces 4 femmes n’a pu mener sa grossesse à son terme et une de celles ayant fait une CIVD est décédée.

Une cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) a été réalisée chez 23 malades ; une pancréatique aiguë post CPRE a été diagnostiquée dans 4 cas (au total 11 patientes ont développé une pancréatite associée à la CRPE).

Soixante-treize femmes ont mené leur grossesse jusqu’à son terme (80,2 %).

La pancréatite aiguë au cours du premier trimestre de grossesse était associée au plus faible taux de grossesses menées à terme (60 %), au plus fort taux de perte fœtale (20 %) et de naissance prématurée (16 %).

En cas de pancréatite aiguë lors du deuxième ou troisième trimestre de la grossesse, une seule perte fœtale a été rapportée et aucune malformation fœtale n’a été observée.

Cette étude suggère que la plupart des femmes faisant une pancréatite aiguë lors de la grossesse n’ont pas de complications. La majorité des complications fœtales sont observées lorsque la pancréatite survient pendant le premier trimestre de la grossesse.

Néanmoins les complications à type de CIVD sont plus fréquemment le fait des pancréatites du 3ème trimestre et ont évidemment un pronostic plus sombre, tant pour la mère que pour son fœtus.

Pr Marc Bardou

Référence
Tang SJ et coll. : Acute Pancreatitis During Pregnancy. Clin Gastroenterol Hepatol 2010 ; 8: 85-90

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.