La vaccination désormais pierre angulaire de la riposte contre Ebola

Kinshasa, le mardi 7 août 2018 - Le ministère de la santé de la République Démocratique du Congo a annoncé, samedi, que le virus Ebola, dont une nouvelle épidémie sévit dans la région du Nord Kivu, déjà en proie à un conflit armé, a contaminé 43 personnes et en a tué 33.

Il a également souligné avec vigueur que « la vaccination fera partie intégrante de la riposte » et qu’une nouvelle campagne (la deuxième de l’histoire) sera bien organisée dans le pays à partir de mercredi.

« Les équipes sont sur le terrain pour identifier les contacts autour des cas confirmés et les contacts des contacts » ont annoncé les autorités sanitaires qui promettent également que le vaccin sera également administré aux membres du personnel médical « en première ligne dans la lutte contre l'épidémie ». 

Reste à savoir si les 3 220 doses stockées dans le pays seront suffisantes pour atteindre ces objectifs…

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article