L’action anti-rétrovirale de l’entécavir doit être prise en compte chez les sujets co-infectés par l’HBV et le HIV

L’entécavir est un antiviral utilisé depuis 2005 dans le traitement de l’hépatite B. Jusqu’à présent on estimait, qu’aux concentrations plasmatiques atteintes en clinique lors d’une prescription pour une hépatite B, l’entécavir n’avait pas d’activité anti-rétrovirale. Cette absence d’effet sur le HIV était considérée comme un avantage chez les sujets co-infectés par le HBV et le HIV qui ne nécessitaient pas un traitement anti-rétroviral, puisqu’elle permettait, en théorie, d’éviter l’apparition de virus HIV mutants résistants.

Une étude qui vient d’être publiée dans le New England Journal of Medicine montre qu’en fait l’entécavir a bien une activité anti-rétrovirale (1). Ces constations ont été faites par une équipe américaine chez 3 patients co-infectés par les deux virus. Mcmahon et coll. ont pu démontrer in vivo une diminution significative (mais modeste) de la charge virale HIV lors d’une monothérapie. Cette activité antirétrovirale a été confirmée in vitro et passerait par une inhibition de la reverse transcriptase. De plus, chez un de ces patients, il a été montré que l’entécavir en monothérapie pouvait induire l’apparition de HIV résistants à la lamivudine (mutation M184V). 

Afin d’éviter l’apparition de tels mutants résistants, le traitement par entécavir chez les sujets co-infectés ne nécessitant pas la mise en route d’une multithérapie antirétrovirale est donc déconseillé. Dans ces cas, relativement rares en fait, l’éditorialiste du New England Journal of Medicine (2) recommande un traitement par interféron pégylé ou par adéfovir qui n’ont pas d’effet significatif sur le HIV.

Dr Nicolas Chabert

Références
1) McMahon M et coll. : The HBV drug entecavir. Effects on HIV-1 replication and resistance. N Engl J Med 2007; 356: 2614-21.

2) Hirsch M: Entecavir surprise. N Engl J Med 2007; 356: 2641-43.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article