L’alcool demeure l'une des premières causes d’hospitalisation en France

Paris, le mardi 7 juillet 2015 - François Paille du service d’addiction du CHU de Nancy et Michel Reynaud du département de psychiatrie et d’addictologie de l’hôpital Paul brousse à Villejuif publient dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de nouvelles données concernant les hospitalisations liées à la consommation d’alcool, qui confirment que ce phénomène demeure une des premières causes d’hospitalisation en France. L’alcool est ainsi à l’origine de 2,2 % de l’ensemble des séjours en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (MCO), de 10,4 % des journées d’hospitalisation en psychiatrie et de 3,7 % des actes ambulatoires en psychiatrie des établissements sous dotation annuelle de financement. En service de soins de suite et de réadaptation (SSR), l’alcool représente 5,6 % de l’activité et au total 3,6 % de la dépense hospitalière est liée aux soins prodigués aux patients souffrant d’une consommation abusive d’alcool. Des chiffres qui rappellent « l’intérêt d’aborder la question de l’alcool le plus précocement possible et lors de chaque séjour, de façon à espérer limiter à terme ses complications et les réhospitalisations qu’elles entraînent » remarquent les deux auteurs.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article