Le CNGE n’a aucun doute sur l’inefficacité de l’homéopathie

Paris, le mardi 8 janvier 2019 – Beaucoup espèrent que cette année 2019 verra la fin de la prise en charge des médicaments homéopathiques par l’Assurance maladie, alors que 2018 a été marquée par une dénonciation sans précédent des dangers des médecines alternatives.

Depuis, de nombreuses institutions ont pris des positions souvent tranchées vis-à-vis de l’homéopathie. Ainsi, ce lundi le Conseil scientifique du Collège national des généralistes enseignants (CNGE) concluait après une nouvelle étude de la littérature que « la réalité est clairement et solidement démontrée : l'efficacité de l'homéopathie n'est pas différente de celle du placebo ». « Concernant certains travaux concluant à l'efficacité de l'homéopathie, nous avons constaté qu'il s'agit toujours d'études de faible qualité méthodologique, avec des biais majeurs. En revanche, les travaux les plus rigoureux d'un point de vue scientifique, ont tous conclu à une absence d'efficacité de l'homéopathie », poursuit l’institution.

Dès lors, elle estime que « le remboursement à 30 % de l'homéopathie repose sur une dérogation ministérielle arbitraire ».

Frédéric Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (9)

  • Inefficace ?

    Le 08 janvier 2019

    Personne, je crois, n'a prétendu que le traitement homéopathique est "inefficace". Chez certaines personnes, et vis à vis de quelques motifs de plainte, il a un effet placebo maximal.
    Ce qui est certain en revanche, c'est que la pratique homéopathique n'est pas de la médecine.

    Dr Pierre Rimbaud

  • Histoire d'un chat siamois

    Le 08 janvier 2019

    Je vais rapporter une expérience personnelle, vécue non pas par "un être humain" chez lequel les effets placebo sont nombreux et je crois fermement avec toutes lés molécules (médicaments) mais par mon chat 🐱 siamois.
    Lors d’un bilan sanguin on lui a découvert une neutropenie vraiment importante avec quasiment aucun neutrophile sur le frottis sanguin ... 2ème bilan identique sans solution.
    Amenée à un veto hématologue 3ème bilan idem. On me propose une biopsie de moelle osseuse,avec à la clef pas d’options thérapeutique vraisemblablement. Je refuse.

    J’en discute avec mon associée homéopathe : on décide d’un protocole : arn 4ch +adn 4ch +medullos 4ch 3mois .
    Je la ramène chez le 1er veto car elle vomissait +++ses croquettes...on décide de refaire son bilan : transa,bilirubine ect ...+fns. Résultats : bilan hépatobiliaire normal et cerise sur le gâteau 🎂 les blancs sont strictement normaux.
    Que l’on ne vienne pas me dire que ma chatte siamoise (2ans ) a été la proie de l’effet placebo de l’homéopathie.
    A bon entendeur salut ...

    Dr Patricia Erbibou

  • Un chat traité, un chat guéri soit 100% de succès... Bravo !

    Le 23 janvier 2019

    Comment douter encore de l'efficacité de l'homéopathie au vu de cette magnifique étude sur le traitement de la "neutropénie" du chat siamois par le protocole homéopathique que décrit notre consoeur...
    Un chat traité, un chat guéri soit 100% de succès... Bravo !

    Mesdames, Messieurs les détracteurs, vous pouvez vous rhabiller...

    Dr JY Château

  • CNGE, inefficacité homeopathie

    Le 23 janvier 2019

    Quelle démonstration scientifique, objective et reproductible ? Ce chat savait il reconnaître la personne qui lui donnait son traitement homéopathique ? A-t-il pu être influencé par cette relation ? Et son effet placebo ?

    Dr Lucien Duclaud

  • Il y a hélas des escrocs partout (Au Dr.Erbibou)

    Le 23 janvier 2019

    J'ai lu et relu votre message, je me suis étranglé de rire, WAF!WAF! comme un chien ! Désolé pour votre chat siamois, j'ai dû l'effrayer...
    Soyons sérieux.
    Il serait très intéressant, pour faire progresser la science, de faire contrôler les 2 premières analyses par un autre laboratoire , totalement indépendant de vos vétérinaires, je veux dire financièrement. Et il serait prudent d'exclure un "conflit d'intérêt" entre votre véto et son confrère "hématologue" qui n'aurait certainement pas fait cette biopsie médullaire...à l'oeil ! En pratique-t-il vraiment et par qui fait-il lire les lames? Si ce n'est pas indiscret, combien vous ont coûté ces 4 prises de sang ? Et je serait fort tenté de croire qu'ils étaient tous normaux ! C'est simple: faites relire les lames par un autre expert, un vrai, dans une faculté vétérinaire...mais on risque fort de ne plus les retrouver.
    Malheureusement, on a déjà vu pire en médecine dite scientifique, mais cela n'excuse rien. Il y a hélas des escrocs partout surtout quand il y a de l'argent à la clé.

    Dr.C.Willem

  • 100% de succès, je l'ai déjà vu aussi !

    Le 24 janvier 2019

    Je l'ai vécu il y a quelques années: mon chat était en danger de mort imminente !
    J'habite à la campagne. Un jour j'ai aperçu par la fenêtre mon chat en danger de mort: il était acculé dans un coin du mur du jardin par 2 renards auxquels il faisait courageusement face.
    J'ai vite ouvert la porte et claqué des mains. Les renards ont aussitôt déguerpi et en quelques bonds mon gros matou est venu ronronner dans mes jambes ! Il ne fait sans aucun doute qu'il venait d'échapper à la mort et je venais d'inventer sans le savoir la claquothérapie. J'aurais dû déposer un brevet: ça marche à 100%, du moins dans mon expérience et j'aurais pu avoir un grand succès... Mais ma modestie naturelle m'en a empêché. J'aurais peut-être pu faire fortune plus qu'en travaillant comme médecin hospitalier. Et c'est cette modestie qui me pousse à ne pas signer cet article, pour une fois.

  • Ne nous moquons pas...(Au Dr Erbibou)

    Le 30 janvier 2019

    L'effet placebo existe bel et bien chez le bébé et chez l'animal de compagnie (aux dernieres nouvelles, pas chez l'animal sauvage). Le simple fait de s'inquieter pour son animal modifie le comportement du maitre, et le simple geste de "donner" du soin avec confiance entraine un effet sur l'animal, lequel d'ailleurs est conditionné à être soulagé en prenant des medicaments de part ses expériences antérieures.

    Point de magie la dedans, simplement de la psychologie. Dommage que les homeopathes ne veulent pas changer leur discours "pseudo scientifique" par une simple acceptation du pouvoir des mots et du geste, via un support de granules de sucre. Et sortir de cette spirale commerciale entretenue par les labos homeopathiques.

    Dr E Orvain

  • Réserver l'homeopathie aux chats

    Le 30 janvier 2019

    A propos du chat qui a été "guéri" par la prise de substances homeopathiques je veux juste dire qu'il faut desormais réserver l'homeopathie aux chats.La secu.n'y verra pas d'inconvénient.

    Dr Abdelkrim Meziane

  • Homéopathie, non humain et empathie

    Le 10 février 2019

    Bonsoir,petit commentaire de ma part et de Nala (chatte siamoise )qui va bien et vous salue cordialement.
    D’abord tous les bilans sanguins ont été envoyés dans des laboratoires extérieurs et reconnus.
    Donc aucun doute sur les résultats y compris /au veto hemato qui voulait faire une biopsie de moelle.
    Ensuite vous savez comme moi que n’importe quel médicament allopathique sera d’autant plus efficace que vous l’aurez prescrit avec conviction.
    Bien sur Nala était très convaincue à titre de preuve (non fournis,pas pris de photos 😹des multiples lésions cutanées,à chaque prise du trt dynamisé)...elle a vraiment ressenti mon empathie...
    Enfin pour ceux qui doutent je vous conseille vivement d’ecouter : j’aime les gens qui doutent (Anne Sylvestre ou Vincent delerme) je veux bien sûr parler de ceux qui doutent d’eux mêmes...
    Quant aux autres, .....eh bien que vous dire...bon vent et bonne route.

    Dr Patricia Erbibou

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.