Le tapendatol dans la douleur chronique de l’arthrose

Le tapendatol est un nouvel antalgique central avec deux mécanismes d’action : agoniste des récepteurs μ-opioïdes et inhibiteur de recaptation de la norépinéphrine. Cette étude a évalué l’efficacité et la tolérance de cet antalgique administré durant 12 semaines, chez des patients souffrant de douleurs
d’arthrose chroniques modérées à sévères. L’efficacité était jugée sur les changements entre le début et le terme de l’étude des scores d’intensité de la douleur évalués par échelle EVA douleur, ainsi que le WOMAC douleur et fonction. Au total, 1 302 patients ont participé à cette étude, recevant soit une dose par jour de tapendatol à libération prolongée, soit une dose d’oxycodone (antalgique opioïde utilisé en comparatif), soit un placebo. Les deux antalgiques ont réduit significativement la moyenne d’intensité de la douleur au bout des 12 semaines.

L’amélioration était significative avec le tapendatol, sur la douleur (p < 0,001) et la fonction (p = 0,019). Des effets indésirables (nausée, maux de tête, vomissements et vertiges) ont cependant été reportés, dans 61,1 % des cas sous placebo, 75,9 % sous tapendatol et 87,4 % sous oxycodone. En conclusion,
le tapendatol est efficace sur les douleurs chroniques à sévères d’arthrose, et bien toléré.

Dr Odile Gabay

Référence
Kelly K. et coll. : Effects of tapentadol extended release on the Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthritis Index (WOMAC) and pain intensity in patients with chronic osteoarthritis pain: results of a randomized, phase 3, active- and placebo-controlled study. 73rd annual meeting of the American College of Rheumatology/44th annual meeting of the Association of Rheumatology Health Professionals (Philadelphie): 17-21 Octobre 2009.

Copyright © Len medical, Rhumatologie pratique, décembre 2009

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article